{{toaster text}}

Violences conjugales

user
Patient
Adulte et Enfant
Adulte
Enfant
calendrier
Mise à jour
July
2023
Sommaire

Mes notes

Vous n’avez pas encore de notes

Ordotype vous permet de créer et stocker vos notes personnalisées en quelques clics.
Ajouter une note

<table id="refer1" cellpadding="5"><caption>Tableau 1 - Messages cl&eacute;s</caption><tbody><tr><th>Messages cl&eacute;s</th></tr><tr><td><ul><li>Les violences conjugales ne sont souvent d&eacute;couvertes que par un <strong>interrogatoire syst&eacute;matique </strong>(<a href="#refer2">tableau 2</a>),</li><li>La violence conjugale n'est <strong>pas n&eacute;cessairement physique</strong> elle peut &eacute;galement (voir exclusivement) &ecirc;tre psychologique et/ou sexuelle.</li><li>La prise en charge des victimes de violences conjugales doit se faire au sein d'une &eacute;quipe pluridisciplinaire et form&eacute;e (ne pas h&eacute;siter &agrave; <strong>adresser la victime dans une structure sp&eacute;cialis&eacute;e</strong> d&egrave;s le d&eacute;but de la prise en charge, <a href="#refer3">tableau 3</a>),</li><li>Toujours<strong> rechercher des signes de gravit&eacute;</strong> (<a href="#refer2">tableau 2</a>)&nbsp;et<strong> prot&eacute;ger la victime</strong>,</li><li>Penser au <strong>retentissement sur les enfants. </strong>Le fait d'exposer des enfants au spectacle de violences conjugales est consid&eacute;r&eacute; comme de la maltraitance infantile (voir fiche <a href="https://www.ordotype.fr/pathologies/maltraitance-infantile" target="_blank" rel="noopener">Maltraitance infantile</a>).</li><li>Si les victimes de violences conjugales sont le plus souvent des femmes,&nbsp;<strong>des hommes peuvent &eacute;galement &ecirc;tre victimes de violences</strong>, penser &eacute;galement &agrave; l'&eacute;voquer et &agrave; la rechercher dans cette population,</li><li>La sortie d'une situation de violence conjugale est <strong>souvent un processus long.</strong></li></ul></td></tr></tbody></table><p>&nbsp;</p><table id="refer2" cellpadding="5"><caption>Tableau 2 - Rep&eacute;rer les violences conjugales</caption><tbody><tr><th style="text-align: center;" colspan="2"><strong>Pr&eacute;-requis</strong></th></tr><tr><td colspan="2"><ul><li>2 modes de d&eacute;pistage possibles<ul><li>Syst&eacute;matique (notamment pendant la grossesse),</li><li>Cibl&eacute; devant des signes &eacute;vocateurs,</li></ul></li></ul><ul><li>Dans tous les cas, si la victime consulte en couple, il faut organiser un temps dans la consultation pour voir la victime seule afin de pouvoir l'interroger.&nbsp;</li></ul></td></tr><tr><th style="text-align: center;" colspan="2">D&eacute;pistage syst&eacute;matique</th></tr><tr><td style="text-align: center;"><p><strong>Exemples de questions ouvertes &agrave; poser en consultation</strong></p></td><td><p>Pour normaliser le sujet, vous pouvez pr&eacute;ciser que vous abordez cette question avec toutes vos patientes.</p><ul><li>Comment &ccedil;a se passe &agrave; la maison/avec votre partenaire&thinsp;?</li><li>Pensez-vous avoir subi des violences (physiques, verbales, psychiques, sexuelles) au cours de votre vie&thinsp;?</li><li>Comment vous sentez-vous &agrave; la maison ?</li><li>Comment votre conjoint se comporte-t-il avec vous ?&nbsp;</li><li>En cas de dispute, comment cela se passe-t-il avec votre conjoint ?</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><p><strong>Exemple d'outils de d&eacute;pistage en support</strong></p></td><td><ul><li><abbr data-tooltip="Woman Abuse Screening Tool">WAST</abbr>-Fr valid&eacute; en h&eacute;t&eacute;ro-&eacute;valuation guid&eacute;e par le m&eacute;decin (<a href="https://www.ordotype.fr/liens-utiles/depistage-violences-conjugales-wast" target="_blank" rel="noopener">PDF</a>),</li><li>Violentom&egrave;tre : aujourd&rsquo;hui largement utilis&eacute;e en pratique clinique bien qu'elle n'ait pas encore fait l'objet d'&eacute;tude dans la litt&eacute;rature (<a href="https://www.ordotype.fr/liens-utiles/violentometre" target="_blank" rel="noopener">PDF</a>).</li></ul></td></tr><tr><th style="text-align: center;" colspan="2"><strong>Signes &eacute;vocateurs chez la victime</strong></th></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Physiques</strong></td><td><ul><li>Sympt&ocirc;mes physiques chroniques inexpliqu&eacute;s,</li><li>Consultations it&eacute;ratives avec plaintes vagues,</li><li>L&eacute;sions traumatiques r&eacute;p&eacute;t&eacute;es avec explications peu plausibles,</li><li>Maladie chronique d&eacute;s&eacute;quilibr&eacute;e.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Psychologiques</strong></td><td><ul><li>D&eacute;pression, id&eacute;es suicidaires ou tentatives de suicide,</li><li>Automutilations,</li><li>Addictions,</li><li>Signes de stress post-traumatique, anxi&eacute;t&eacute;,</li><li>Troubles du sommeil,</li><li>Troubles de l&rsquo;alimentation,</li><li>Troubles cognitifs,</li><li>Troubles &eacute;motionnels : <strong>sentiment de culpabilit&eacute; et auto-d&eacute;valorisation.</strong></li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>&nbsp;Sant&eacute; sexuelle</strong></td><td><ul><li>Infections urinaires ou g&eacute;nitales &agrave; r&eacute;p&eacute;tition,</li><li><abbr data-tooltip="Infection sexuellement transmissible">IST</abbr>,</li><li>Dyspareunies ou douleurs pelviennes r&eacute;p&eacute;t&eacute;es,</li><li>Comportements sexuels &agrave; risque.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Gyn&eacute;cologiques/obst&eacute;tricaux</strong></td><td><ul><li><strong>Demande d&rsquo;<abbr data-tooltip="Interruption volontaire de grossesse">IVG</abbr> et grossesses non d&eacute;sir&eacute;es</strong>,</li><li>Suivi al&eacute;atoire ou tardif de la grossesse,</li><li>M&eacute;trorragies,</li><li>Fausses couches,</li><li>Comportements &agrave; risque pendant la grossesse.</li></ul></td></tr><tr><th colspan="2"><strong>Autres signes &eacute;vocateurs</strong></th></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Chez le/la conjoint</strong></td><td><ul><li>Trop impliqu&eacute;, intrusif en consultation,</li><li>Minimise les sympt&ocirc;mes,</li><li>R&eacute;pond &agrave; la place de sa partenaire,</li><li>Tient des propos disqualifiant ou m&eacute;prisant.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Chez les enfants</strong></td><td><ul><li>Rupture scolaire,</li><li>Repli sur soi ou hyperactivit&eacute;,</li><li>Troubles du sommeil,</li><li>Troubles de l'alimentation,</li><li>Douleurs r&eacute;p&eacute;t&eacute;es inexpliqu&eacute;es,</li><li>Mise en danger.</li></ul></td></tr><tr><th style="text-align: center;" colspan="2"><strong>Facteurs de risque</strong></th></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Personnels</strong></td><td><ul><li>Jeune &acirc;ge,</li><li>Faible niveau d&rsquo;instruction,</li><li>T&eacute;moin de violences conjugales dans l&rsquo;enfance,</li><li><abbr data-tooltip="Ant&eacute;c&eacute;dents">ATCD</abbr> de maltraitance dans l&rsquo;enfance,</li><li>Handicap,</li><li>Grossesse et p&eacute;riode p&eacute;rinatale,</li><li>Troubles mentaux et/ou conduites addictives.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Conjoncturels ou relationnels</strong></td><td><ul><li>S&eacute;paration conflictuelle,</li><li>Pr&eacute;carit&eacute;,</li><li>D&eacute;pendance administrative, sociale ou financi&egrave;re,</li><li>Diff&eacute;rence d&rsquo;&acirc;ge importante,</li><li>D&eacute;racinement g&eacute;ographique avec isolement social.</li></ul></td></tr><tr><td style="background-color: #e03623; text-align: center;" colspan="2"><span style="color: #ffffff;"><strong>&Eacute;valuation la gravit&eacute; (facteurs de risque de f&eacute;minicide)</strong></span></td></tr><tr><td><p id="refer2a" style="text-align: center;"><strong>Grille d'&eacute;valuation du danger</strong><br /><strong>(<a href="https://www.ordotype.fr/liens-utiles/violences-conjugales-grille-devaluation-du-danger" target="_blank" rel="noopener">PDF</a>)</strong></p></td><td><p>Une grille d&rsquo;&eacute;valuation du danger, d&eacute;velopp&eacute;e par l&rsquo;Observatoire r&eacute;gional des violences faites aux femmes, r&eacute;capitule 13 crit&egrave;res de dangerosit&eacute; (<a href="https://www.ordotype.fr/liens-utiles/violences-conjugales-grille-devaluation-du-danger" target="_blank" rel="noopener">PDF</a> ):</p><ul><li>Initialement destin&eacute;e aux repr&eacute;sentants des forces de l'ordre recevant les femmes victimes de violences conjugales,</li><li>Utilisable en support de consultation par les professionnels de sant&eacute;,</li><li><strong>&ge; 3 crit&egrave;res coch&eacute;s = n&eacute;cessit&eacute; absolue d'une action de protection imm&eacute;diate (<a href="#refer3">tableau 3</a>).</strong></li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Indicateurs de gravit&eacute;</strong></td><td><ul><li>Menaces de mort,</li><li>Escalade des violences&nbsp;:<ul><li>Contr&ocirc;le du partenaire sur la plupart des activit&eacute;s de la victime,</li><li>Augmentation de la fr&eacute;quence et de l&rsquo;intensit&eacute; des violences,</li><li>Cons&eacute;quences des violences (risque suicidaire, fractures, &hellip;),</li><li>Pr&eacute;sence de violences sexuelles,</li></ul></li><li>Ant&eacute;cedents de l&eacute;sions graves suite aux violences,</li><li>Incitation au suicide,</li><li>Crainte de nouvelles violences par la victime,</li><li>Victime d&eacute;clarant avoir &eacute;t&eacute; emp&ecirc;ch&eacute;e de sortir de chez elle,</li><li>Dangerosit&eacute; de l&rsquo;agresseur&nbsp;: <br /><ul><li>Tentative de passage &agrave; l&rsquo;acte,</li><li>Pr&eacute;sence d&rsquo;arme(s) au domicile,</li><li>Consommation de drogues ou d'alcool,</li><li>Ant&eacute;c&eacute;dents psychiatriques,</li><li>Ant&eacute;c&eacute;dents judiciaires ou d'altercation avec les forces de l'ordre,</li></ul></li><li>Connaissance du projet de s&eacute;paration par le conjoint,</li><li>Violences exerc&eacute;es sur les enfants,</li><li>Police ou gendarmerie &eacute;tant d&eacute;j&agrave; intervenue au domicile conjugal</li><li>Vuln&eacute;rabilit&eacute; de la victime&nbsp;:<ul><li>Grossesse, pr&eacute;sence d'enfants de moins de 2 ans,</li><li>Isolement social,</li><li>Handicap,</li><li>&Eacute;pisode d&eacute;pressif caract&eacute;ris&eacute;,</li></ul></li><li>Victime d&eacute;clarant avoir peur pour sa vie</li></ul><p><strong>=&gt; Plus il y a d'indicateurs pr&eacute;sents et plus le risque l&eacute;tal est &eacute;lev&eacute;.</strong></p></td></tr><tr><th style="text-align: center;" colspan="2"><strong>&Eacute;valuation du niveau d'emprise</strong></th></tr><tr><td colspan="2"><ul><li>Victime indiquant recevoir des propos d&eacute;valorisants, humiliants, d&eacute;gradant ou injurieux de la part de son partenaire,</li><li>Victime se sentant coupable ou d&eacute;valoris&eacute;e,</li><li>Victime d&eacute;pendante des d&eacute;cisons de son partenaire,</li><li>Victime s'estimant responsable de la d&eacute;gradation de la situation</li><li>Sentiment de surveillance permanente, de harc&egrave;lement (r&eacute;ception d,e mails, <abbr data-tooltip="Short message service">SMS</abbr>, messages vocaux...),</li><li>Sentiment d&rsquo;&ecirc;tre &laquo;&nbsp;&agrave; bout&nbsp;&raquo;, de ne pas avoir d&rsquo;issue possible,</li><li>Isolement de la victime de sa famille et de ses proches,</li><li>D&eacute;pendance financi&egrave;re, la victime ne dispose pas librement de son argent,</li><li>Conjoint cachant ou d&eacute;tenant les documents administratifs de la victime,</li><li>Conjoint ayant tent&eacute; ou mena&ccedil;ant de se suicider.</li></ul></td></tr></tbody></table><p>&nbsp;</p><table id="refer3" cellpadding="5"><caption>Tableau 3 - Prise en charge des violences conjugales</caption><tbody><tr><th style="text-align: center;" colspan="2">Prise en charge</th></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Pr&eacute;-requis</strong></td><td><ul><li><strong>La prise en charge doit se faire en r&eacute;seau, de fa&ccedil;on pluriprofessionnelle et sp&eacute;cialis&eacute;e,</strong></li><li>Il est recommand&eacute; au m&eacute;decin de ne pas rester seul dans la prise en charge de la victime et de s'appuyer sur les ressources locales &agrave; sa disposition (voir ressources et annuaires ci-apr&egrave;s),</li><li><strong>Proposer un accompagnement sans presser la patiente &agrave; prendre une d&eacute;cision imm&eacute;diate.</strong></li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Informer</strong></td><td><ul><li>Sur les m&eacute;canismes de l'emprise et de l'escalade de la violence,</li><li>Sur le droit des victimes de quitter le domicile avec les enfants, en notifiant la police (main-courante),</li><li>Que les violences conjugales sont punies par la loi,</li><li>Encourager la victime &agrave; porter plainte et lui indiquer qu'elle peut faire la d&eacute;marche en ligne (<a href="https://www.ordotype.fr/liens-utiles/signalement-en-ligne-des-violences-conjugales" target="_blank" rel="noopener">lien</a>),</li><li><a href="https://www.ordotype.fr/recommandations/violences-conjugales-conseils-patientes" target="_blank" rel="noopener">Conseils imprimable</a>s <strong>(ATTENTION : la remise des conseils sur papier expose au risque que le conjoint les trouve).</strong></li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Inverser la strat&eacute;gie de l'agresseur et soutenir</strong></td><td><ul><li>&Eacute;coute active,</li><li>Valider les propos de la victime et <strong>lui montrer qu'on la croit,</strong></li><li>Valoriser les d&eacute;marches effectu&eacute;es par la victime, ses capacit&eacute;s familiales et professionnelles,</li><li>Insister sur le fait que la victime n'est en aucun cas responsable des violences qu'elle subit, r&eacute;-attribuer la pleine responsabilit&eacute; de ses actes &agrave; l'agresseur,</li><li><strong>Respecter l'autonomie et le rythme de la victime, accepter que les changements ne s'op&egrave;rent que rarement lors des premi&egrave;res consultations,</strong></li><li>Respecter les freins au changement et l'ambivalence des victimes,</li><li>Aider &agrave; rompre l'isolement de la victime en mettant en place le r&eacute;seau de soin, la reconvoquer en consultations r&eacute;guli&egrave;rement, l'orienter vers des groupes de paroles et associations.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Certificat m&eacute;dical initial&nbsp;</strong></td><td><ul><li><strong>M&ecirc;me lorsque la victime ne souhaite pas porter plainte,</strong></li><li>Toujours conserver une copie dans le dossier m&eacute;dical (tra&ccedil;abilit&eacute; qui permettra d'attester de l'anciennet&eacute; et de la r&eacute;p&eacute;tition des violences dans le temps si la victime porte plainte plus tard),</li><li>Possibilit&eacute; d'en &eacute;tablir un en cas de violences psychologiques lorsqu'elles sont &agrave; l'origine de sympt&ocirc;mes psychologiques,</li><li>R&egrave;gles de r&eacute;daction et mod&egrave;le : voir fiche <a href="https://www.ordotype.fr/pathologies/certificat-medical-initial-descriptif" target="_blank" rel="noopener">certificat m&eacute;dical initial</a>.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>&Eacute;tablir un plan de s&eacute;curit&eacute;</strong></td><td><ul><li>But : se prot&eacute;ger et se mettre &agrave; l'abri en cas d'urgence,</li><li>Liste de num&eacute;ros en cas d&rsquo;urgence &agrave; m&eacute;moriser,</li><li>Identifier un lieu s&ucirc;r o&ugrave; se r&eacute;fugier en cas de besoin (amis, famille, associations),</li><li>Convenir avec une personne-ressource de confiance d&rsquo;un message cod&eacute; destin&eacute; &agrave; l&rsquo;alerter en cas de danger imminent,</li><li>Avoir de l&rsquo;argent disponible et ouvrir un compte &agrave; son nom,</li><li>Pr&eacute;parer un sac avec les effets de premi&egrave;re n&eacute;cessit&eacute;,</li><li>Trouver un endroit s&ucirc;r pour stocker les documents administratifs importants (originaux ou photocopies si le conjoint les contr&ocirc;le).</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>&Eacute;valuer le retentissement sur les enfants</strong></td><td>Voir fiche <a href="https://www.ordotype.fr/pathologies/maltraitance-infantile" target="_blank" rel="noopener">Maltraitance infantile</a></td></tr><tr><th style="text-align: center;" colspan="2"><strong>Orienter et mettre en place le r&eacute;seau&nbsp;</strong></th></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Principales ressources</strong></td><td><ul><li><strong>3919</strong> Violences Femmes Infos : plateforme nationale pour l'&eacute;coute, le conseil et l'orientation des femmes victimes de violences conjugales,</li><li>Tchat gratuit et anonyme d'&eacute;coute, de conseil, et d'orientation des victimes (<a href="https://www.ordotype.fr/liens-utiles/en-avant-toutes" target="_blank" rel="noopener">Comment on s'aime ?</a>, tchat accessible du lundi au samedi de 10 &agrave; 21h)</li><li>Num&eacute;ros d'urgence :<ul><li>15 : pour les urgences m&eacute;dicales,</li><li>17 : pour la police ou gendarmerie,</li><li>18 : pour les pompiers,</li><li>115 : pour obtenir un h&eacute;bergement d'urgence,</li><li>114 : num&eacute;ro d'urgence regroupant le 15, 17 et 18 pour les personnes sourdes, malentendantes, dysphasiques ou aphasiques : accessible par <abbr data-tooltip="Short message service">SMS</abbr>,</li><li>112 : num&eacute;ro europ&eacute;en d'acc&egrave;s aux services d'urgence,</li></ul></li><li>Rappeler &agrave; la victime qu'elle peut se pr&eacute;senter aux urgences 24H/24, 7j/7,</li><li>Liste des associations d'aide aux victimes de violences conjugales du d&eacute;partement et notamment des <abbr data-tooltip="Centres d'imformation sur les droits des femmes">CIDFF</abbr> (voir les annuaires ci-apr&egrave;s),</li><li>S'appuyer sur les travailleurs sociaux et services de <abbr data-tooltip="Protection maternelle et infantile">PMI</abbr>.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Annuaires</strong></td><td><ul><li><a href="https://www.ordotype.fr/liens-utiles/violences-conjugales-annuaire-de-ressources-par-region" target="_blank" rel="noopener">Annuaire des intervenants/ressources</a> pouvant &ecirc;tre impliqu&eacute;s dans la prise en charge (par r&eacute;gion, propos&eacute; par d&eacute;clicviolence.fr). Exemples de ressources :<ul><li>R&eacute;f&eacute;rent d&eacute;partemental pour les violences conjugales,</li><li>Associations d'aide aux victimes de violence conjugales,</li><li>H&eacute;bergement d'urgence,</li><li>Services m&eacute;dico-judiciaires,</li><li>Services judiciaires,</li><li>Services destin&eacute;s aux enfants,</li><li>Ordre des avocats,</li><li>Structures pour les hommes violents et/ou victimes</li></ul></li><li>En Ile de France nombreuses autres ressources disponibles sur l'<a href="https://www.ordotype.fr/liens-utiles/violences-conjugales-annuaire-de-ressources-en-ile-de-france" target="_blank" rel="noopener">annuaire du centre Hubertine Auclert</a>,</li><li><a href="https://www.ordotype.fr/liens-utiles/violences-conjugales-annuaire-des-associations-daide-aux-victimes" target="_blank" rel="noopener">Annuaire des associations d'aide aux victimes</a>.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Prise en charge du conjoint violent</strong></td><td>Si l'auteur des violences en fait la demande, un num&eacute;ro d&rsquo;urgence a &eacute;t&eacute; cr&eacute;&eacute; par l&rsquo;Etat. Il est g&eacute;r&eacute; par la F&eacute;d&eacute;ration Nationale des Associations &amp; Centres de prise en charge d'Auteurs de Violences conjugales et familiales (<abbr data-tooltip="F&eacute;d&eacute;ration nationale des associations et des centres de prise en charge d'auteurs de violences">FNACAV</abbr>): 08 019 019 11.</td></tr><tr><td style="background-color: #e03623; text-align: center;" colspan="2"><span style="color: #ffffff;"><strong>Mettre en route une action de protection imm&eacute;diate</strong></span></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>G&eacute;n&eacute;ralit&eacute;s</strong></td><td><ul><li><strong>N&eacute;cessit&eacute; absolue si &ge; 3 crit&egrave;res de gravit&eacute; coch&eacute;s sur la grille d'&eacute;valuation (voir <a href="#refer2a">tableau 2</a>),</strong></li><li>Quel que soit le nombre de crit&egrave;res, lorsque le praticien a un doute pour la s&eacute;curit&eacute; imm&eacute;diate de la victime,</li><li>En cas de doute sur la conduite &agrave; tenir, ne pas h&eacute;siter &agrave; se rapprocher du <strong><abbr data-tooltip="Centres d'imformation sur les droits des femmes">CIDFF</abbr></strong> du secteur (centres d'information sur les droits des femmes et des familles,&nbsp;<a href="https://www.ordotype.fr/liens-utiles/centres-dinformation-sur-les-droits-des-femmes-et-des-familles" target="_blank" rel="noopener">annuaire</a>), et/ou du Conseil de l'Ordre,</li><li>Dans tous les cas possibilit&eacute; d'hospitalisation ou de <strong>mise en s&eacute;curit&eacute; en centre d'h&eacute;bergement via le 115.</strong></li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Demande d'ordonnance de protection</strong></td><td><ul><li>Aupr&egrave;s du Juge aux Affaires Familiales,</li><li>Par la proc&eacute;dure suivante (<a href="https://www.ordotype.fr/liens-utiles/principales-procedures-de-protection" target="_blank" rel="noopener">lien</a>),</li><li>Possible sans avocat et m&ecirc;me si la victime ne porte pas plainte</li><li>Le parquet a 6 jours pour statuer.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Signalement au Procureur de la R&eacute;publique<br /></strong></td><td><ul><li>En cas de gravit&eacute; imminente n&eacute;cessitant une protection judiciaire sans d&eacute;lai,</li><li><strong>D&eacute;rogation au secret m&eacute;dical (possibilit&eacute; de faire le signalement sans le consentement de la victime), si les 2 conditions suivantes sont remplies :</strong><ul><li>Les violences mettent la vie de la victime majeure en danger imm&eacute;diat, et</li><li>La victime n&rsquo;est pas en mesure de se prot&eacute;ger en raison de la contrainte morale r&eacute;sultant de l&rsquo;emprise exerc&eacute;e par l&rsquo;auteur des violences,</li></ul></li><li>Le m&eacute;decin doit s'efforcer d'obtenir l'accord de la victime majeure pour ce signalement. En cas d'impossibilit&eacute; d'obtenir cet accord, le m&eacute;decin doit informer la victime du signalement fait au procureur.</li><li>Par mail &agrave; l'adresse du parquet concern&eacute; (parquet du lieu o&ugrave; se sont d&eacute;roul&eacute;s les faits),</li><li><a href="https://www.ordotype.fr/liens-utiles/modele-de-signalement-au-procureur-de-la-republique" target="_blank" rel="noopener">Mod&egrave;le de signalement</a>,</li><li>Pour en savoir plus sur les &eacute;tapes du signalement, voir le <a href="https://www.ordotype.fr/liens-utiles/secret-medical-et-violences-au-sein-du-couple" target="_blank" rel="noopener">livret &eacute;dit&eacute; par l'Ordre des m&eacute;decins</a> (pages 15 &agrave; 18).</li></ul></td></tr></tbody></table><p>&nbsp;</p><table id="refer4" cellpadding="5"><caption>Tableau 4 - D&eacute;finitions&nbsp;</caption><tbody><tr><th style="text-align: center;" colspan="2"><strong>D&eacute;finitions</strong></th></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Violences conjugales</strong></td><td><p>Les violences conjugales sont d&eacute;finies par l&rsquo;<abbr data-tooltip="Organisation mondiale de la sant&eacute;">OMS</abbr> comme :</p><p>&laquo; Tout comportement qui, dans le cadre d&rsquo;une relation intime, cause un pr&eacute;judice d&rsquo;ordre physique, sexuel ou psychologique, notamment les actes d&rsquo;agression physique, les relations sexuelles forc&eacute;es, la violence psychologique et tout autre acte de&nbsp;domination. &raquo; Les violences peuvent donc &ecirc;tre verbales, psychologiques, &eacute;conomiques, physiques ou bien encore sexuelles.</p></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Escalade des violences</strong></td><td><p>L&rsquo;instauration des violences se fait de fa&ccedil;on subtile et progressive puis survient l&rsquo;escalade de la violence avec une aggravation en fr&eacute;quence et en intensit&eacute;.</p></td></tr><tr><th style="text-align: center;" colspan="2"><strong>Cycle de la violence</strong></th></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Phase 1 : tension</strong></td><td><ul><li>Agresseur : installation d&rsquo;un climat de tension, refus de communiquer, acc&egrave;s de col&egrave;re, jalousie, ...</li><li>Victime : attitude d&rsquo;anticipation des col&egrave;res, se sent responsable de la situation, se plie aux exigences.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Phase 2 : passage &agrave; l'acte</strong></td><td><ul><li>Agresseur : humiliations, coups, perte de contr&ocirc;le</li><li>Victime : sid&eacute;ration, peur de mourir, r&eacute;volte et col&egrave;re.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Phase 3 : transfert des responsabilit&eacute;s</strong></td><td><ul><li>Agresseur : minimise les faits, cherche des excuses et rend l'autre responsable de ses actes</li><li>Victime : culpabilit&eacute;, int&eacute;riorise la responsabilit&eacute;, peur des repr&eacute;sailles.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Phase 4 : lune de miel</strong></td><td><ul><li>Agresseur : s'excuse, promet de ne jamais recommencer, fait des efforts et offre des cadeaux&nbsp;</li><li>Victime : pardonne, minimise la gravit&eacute;, apparition fr&eacute;quente d'un isolement vis-&agrave;-vis des proches.</li></ul></td></tr></tbody></table>

module rhumato
SOINS PALLIATIFS

Accès limité

Cette fiche fait parti du module

 

Soins palliatifs.

Cette fiche fait parti du module

 

Rhumatologie.

Pour pouvoir y accéder vous devez vous abonner à ce module.

Déjà inscrit ? Se connecter

No items found.
ORDOTYPE PLUS

Accès limité

Cette fiche est reservée aux utilisateurs Ordotype Plus.

Déjà inscrit ? Se connecter

Pour savoir quelle ordonnance utiliser, consultez les rappels cliniques.
Bilans

Mes bilans

Vous n’avez pas encore d’ordonnances

Ordotype vous permet de créer et stocker vos ordonnances personnalisées en quelques clics.
Créer une ordonnance
Pour savoir quelle ordonnance utiliser, consultez les rappels cliniques.
Traitements

Mes ordonnances

Vous n’avez pas encore d’ordonnances

Ordotype vous permet de créer et stocker vos ordonnances personnalisées en quelques clics.
Créer une ordonnance

Mes fiches conseils

Vous n’avez pas encore de fiches conseils

Ordotype vous permet de créer et stocker vos fiches conseils personnalisées en quelques clics.
Créer une fiche conseil
Formations de notre partenaire en lien avec la thématique
Textes types

Mes notes

Vous n’avez pas encore de notes

Ordotype vous permet de créer et stocker vos notes personnalisées en quelques clics.
Ajouter une note
Loading

{{Nom de la note}}

Créé le
{{08/11/2022}}

Text de la note personnalisée ici.



















.

 

Ordotype ne se substitue ni à la décision ni à la responsabilité de prescription du professionnel de santé.