Prurit sine materia

user
Patient
Adulte et Enfant
Adulte
Enfant
calendrier
Mise à jour
November
2022
Sommaire

Mes notes

Vous n’avez pas encore de notes

Ordotype vous permet de créer et stocker vos notes personnalisées en quelques clics.
Ajouter une note

<table cellpadding="5" id="refer1"><caption>Tableau 1 - Bilan étiologique</caption><tbody><tr><th colspan="2">Message clé</th></tr><tr><td colspan="2">Le prurit est considéré comme pathologique lorsqu'il induit des lésions de grattage ou lorsqu'il retentit sur les activités quotidiennes ou le sommeil.</td></tr><tr><th colspan="2">1<sup>ère</sup> intention</th></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Clinique</strong></td><td><ul><li>Antécédent de dermatose et antécédents généraux,</li><li>Antécédents familiaux,</li><li>Prurit dans l'entourage,</li><li>Caractéristiques du prurit (localisation, durée d'évolution, facteurs déclenchants, présence de lésions cutanées au moment du prurit, retentissement),</li><li><abbr data-tooltip="Altération de l'état général">AEG</abbr>, </li><li>Fièvre, sueur nocturne,</li><li>Prise de traitements (nouveau traitement ou modification de posologie dans les 12 mois précédant l'apparition du prurit),</li><li>Usage de drogue,</li><li>Trouble anxieux et/ou dépressif,</li><li>Expositions professionnelles,</li><li>Examen cutané (dont recherche de xérose et de signes de gale). Bien différencier les lésions liées à une pathologie responsable du prurit des lésions de grattage,</li><li>Examen physique général.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Biologique<br/>(<a href="https://www.ordotype.fr/ordonnances-types/prurit-sine-materia-biologie" rel="noopener" target="_blank">ordonnance</a>)</strong></td><td><ul><li><abbr data-tooltip="Numération formule sanguine">NFS</abbr>, plaquettes,</li><li><abbr data-tooltip="Gamma-glutamyl transférase">GGT</abbr>, Phosphatase alcalines,</li><li>Créatinine plasmatique,</li><li><abbr data-tooltip="Thyroid Stimulating Hormone ultra-sensible">TSHus</abbr>,</li><li>Sérologie <abbr data-tooltip="Virus de l'immunodéficience humaine">VIH</abbr>/<abbr data-tooltip="Virus de l'hépatite b">VHB</abbr>/<abbr data-tooltip="Virus de l'hépatite c">VHC</abbr>,</li><li><abbr data-tooltip="Lactate déshydrogénase">LDH</abbr>,</li><li>Ferritine,</li><li><abbr data-tooltip="C-réactive protéine">CRP</abbr>,</li><li>Électrophorèse des protéines sériques.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Imagerie</strong></td><td><p>Radio de thorax (<a href="https://www.ordotype.fr/ordonnances-types/radio-de-thorax-prurit" rel="noopener" target="_blank">ordonnance</a>)</p></td></tr><tr><th colspan="2" style="text-align: center;"><strong>2<sup>ème</sup> intention</strong></th></tr><tr><td colspan="2" style="text-align: left;"><p>Sur point d'appel ou avis spécialisé :</p><ul><li><abbr data-tooltip="Tomodensitométrie">TDM</abbr>-<abbr data-tooltip="Thoracoabdominopelvien">TAP</abbr>,</li><li>Immunoélectrophorèse des protéines sériques,</li><li>Bilan lipidique,</li><li>Calcium, <abbr data-tooltip="Parathormone intacte = <abbr data-tooltip="Parathyroïde Hormone">PTH</abbr> 1-84">PTHi</abbr>,</li><li>Biopsie cutanée,</li><li>Écouvillonage cutané à la recherche de <em>Candida</em>,</li><li>Recherche de mastocystose</li></ul></td></tr></tbody></table><p> </p><table cellpadding="5" id="refer2"><caption>Tableau 2 - Traitement symptomatique</caption><tbody><tr><th colspan="2">Traitement symptomatique du prurit chronique</th></tr><tr><td style="text-align: center;"><p><strong>Règles hygiéno-diététiques<br/></strong><strong>(<a href="https://www.ordotype.fr/recommandations/prurit" rel="noopener" target="_blank">imprimable</a>)</strong></p></td><td><ul><li>Garder les ongles courts,</li><li>Éviter les antiseptiques,</li><li>Privilégier pour la toilette les huiles ou les baumes lavantes, les savons surgras et les syndet,</li><li>Éviter les savons alcalins et/ou parfumés,</li><li>Privilégier les bains à l'eau tiède et de courte durée,</li><li>Utiliser quotidiennement des émollients en cas de sécheresse cutanée, à appliquer de préférence sur peau humide après la douche ou le bain,</li><li>Éviter les vêtements serrés et rêches, privilégier les vêtements en matières respirantes (comme le coton),</li><li>Utiliser de la lessive sans parfum,</li><li>Éviter les saunas et l'exposition à des climats chauds,</li><li>Éviter la consommation d'aliments très chaud ou épicés,</li><li>Éviter de consommer de grandes quantités d'alcool ou de boisson chaude,</li><li>Éviter le contact avec des substances irritantes comme les parfums.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Mesures associées</strong></td><td><ul><li>Relaxation,</li><li>Training autogène,</li><li>Thérapies cognitives et comportementales.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Antihistaminiques<br/>(<a href="https://www.ordotype.fr/ordonnances-types/prurit-cetirizine" rel="noopener" target="_blank">ordonnance</a>)</strong></td><td><ul><li>Efficacité surtout démontrée pour les dermatoses médiées par l'histamine (urticaire, mastocytose notamment), niveau de preuve faible dans les autres indications,</li><li>Le Collège des Enseignants de Dermatologie indique qu'il ne s'agit pas d'un traitement du prurit isolé. En revanche, dans leurs recommandations, l'<abbr data-tooltip="European dermatology forum">EDF</abbr> et l'<abbr data-tooltip="European academy of dermatology and venereology">EADV</abbr> (sociétés européennes) suggèrent leur utilisation en 1<sup>ère</sup> intention dans le prurit chronique sans cause identifiée.</li><li>En l'absence de trouble du sommeil associé (voir ci-après), un anti-H1 de 2<sup>ème</sup> génération non sédatif semble préférable (<a href="https://www.ordotype.fr/ordonnances-types/prurit-cetirizine" rel="noopener" target="_blank">ordonnance</a>).</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Troubles du sommeil associés</strong></td><td><ul><li>Anxiolytique, ou</li><li>Antidépresseur tricyclique, ou</li><li>Neuroleptique, ou</li><li>Antihistaminique sédatif type hydroxyzine (<a href="https://www.ordotype.fr/ordonnances-types/prurit-hydoxyzine" rel="noopener" target="_blank">ordonnance</a>) :<ul><li>Débuter à 25 mg/j et augmenter progressivement jusqu'à 25 mg 3 à 4 fois par jour si besoin,</li><li>Peut altérer la structure et la qualité du sommeil,</li><li>À éviter chez le sujet âgé et la femme enceinte,</li><li>Éviter les traitements prolongés,</li></ul></li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Autres</strong></td><td><p>De l'ordre de la consultation spécialisée :</p><ul><li>Mesures spécifiques à la cause du prurit,</li><li>Traitements topiques :<ul><li>Menthol, zinc, caspaïcine,</li><li>Anticalcineurines,</li></ul></li><li>Antidépresseurs,</li><li>Photothérapie,</li><li>Naltrexone, </li><li>Immunosuppresseurs (ciclosporine),</li><li>Gabapentine, prégabaline.</li></ul></td></tr></tbody></table><p> </p><table cellpadding="5" id="refer3"><caption>Tableau 3 - Principales étiologies</caption><tbody><tr><th colspan="2" style="text-align: center;">Dermatoses</th></tr><tr><td colspan="2" style="text-align: center;"><p style="text-align: left;">Présence fréquente de lésions élémentaires :</p><ul><li style="text-align: left;">Urticaire, dermographisme,</li><li style="text-align: left;">Dermatites de contact (caustiques, irritatives ou allergiques),</li><li style="text-align: left;">Dermatite atopique,</li><li style="text-align: left;">Ectoparasitoses et piqûres d’insectes,</li><li style="text-align: left;">Psoriasis,</li><li style="text-align: left;">Lichen plan,</li><li style="text-align: left;">Pemphigoïde,</li><li style="text-align: left;">Mycosis fongoïde et syndrome de Sézary,</li><li style="text-align: left;">Dermatophytoses,</li><li style="text-align: left;">Mastocytose cutanée.</li></ul></td></tr><tr><th colspan="2" style="text-align: center;">Hors dermatoses</th></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Métabolique et endocrinien</strong></td><td style="text-align: left;"><ul><li><strong>Cholestase,</strong></li><li><strong>Insuffisance rénale chronique,</strong></li><li>Dysthyroïdies,</li><li>Carences (martiale, vitaminiques),</li><li>Hyperparathyroïdie,</li><li>Grossesse.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Neurologiques</strong></td><td style="text-align: left;"><ul><li>Sclérose en plaques,</li><li>Tumeur cérébrale,</li><li>Notalgie paresthésique (dysesthésie/douleur et prurit unilatéral en haut du dos),</li><li>Prurit brachioradial (prurit de la face latérale des avant-bras),</li><li>Neuropathie post-zostérienne,</li><li>Neuropathie des petites fibres.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Médicaments</strong></td><td><p>Liste non exhaustive :</p><ul><li>β-lactamines,</li><li>Chloroquine,</li><li>Opiacés,</li><li>Bêtabloquants,</li><li><abbr data-tooltip="Inhibiteur de l'enzyme de conversion">IEC</abbr>, <abbr data-tooltip="Antagonistes des Récepteurs de l'Angiotensine II">ARA2</abbr>,</li><li>Interleukine 2,</li><li>Statines</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Hémopathies</strong></td><td><ul><li><strong>Lymphome : tout prurit nu et chronique chez un adulte jeune doit faire évoquer un lymphome,</strong></li><li>Maladie de Vaquez (prurit au contact avec l'eau),</li><li>Leucémie lymphoïde chronique,</li><li>Thrombocytémie essentielle,</li><li>Myélofibrose primitive,</li><li>Gammapathie monoclonale.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Infections</strong></td><td><ul><li>Infections chroniques par le <abbr data-tooltip="Virus de l'immunodéficience humaine">VIH</abbr> et le <abbr data-tooltip="Virus de l'hépatite b">VHB</abbr>, <abbr data-tooltip="Virus de l'hépatite c">VHC</abbr>,</li><li>Parasitoses (association possible à une hyperéosinophilie) : ascaridiose, toxocarose, onchocercose, bilharziose, oxyurose, trichinose, cysticercose, hydatidose, échinococcose, anguillulose, distomatose, ankylostomose, filariose...</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Autres</strong></td><td><ul><li><strong>Consommation de cannabis</strong>,</li><li>Prurit paranéoplasique,</li><li>Prurit sénile,</li><li><strong>Prurit psychogène.</strong></li></ul></td></tr></tbody></table><p> </p><table cellpadding="5" id="refer4"><caption>Tableau 4 - Prurigo chronique</caption><tbody><tr><th style="text-align: center;">Généralités</th></tr><tr><td style="text-align: center;"><ul><li style="text-align: left;">Le prurigo chronique survient à cause d'une sensibilisation neuronale au prurit et du développement d'un cercle vicieux prurit-grattage.</li><li style="text-align: left;">Le prurigo est une pathologie autonome secondaire à un prurit prolongé. <strong>Il convient donc de rechercher l'origine du prurit sous-jacent.</strong></li></ul></td></tr><tr><th style="text-align: center;">Diagnostic</th></tr><tr><td style="text-align: center;"><ul><li style="text-align: left;">Prurit évoluant depuis plus de 6 mois, et</li><li style="text-align: left;">Antécédents ou présence de signes et/ou de lésions grattages répétés, et</li><li style="text-align: left;">Multiples lésions prurigineuses localisées ou généralisées :<ul><li style="text-align: left;">Papules, ou</li><li style="text-align: left;">Nodules, ou</li><li style="text-align: left;">Plaques (lichénification), ou</li><li style="text-align: left;">Macules.</li></ul></li></ul></td></tr><tr><th style="text-align: center;">Traitement</th></tr><tr><td style="text-align: left;"><ul><li>Avis spécialisé,</li><li>Traitement étiologique,</li><li>Symptomatique (voir <a href="#refer2">tableau 2</a>).</li></ul></td></tr></tbody></table>

module rhumato
SOINS PALLIATIFS
Ordotype Plus Soins palliatifs

Accès limité

Cette fiche fait parti du module

 

Soins palliatifs.

Cette fiche fait parti du module

 

Rhumatologie.

Cette fiche fait parti des module

 

Soins palliatifs

 

et

 

Ordotype Plus.

Pour pouvoir y accéder vous devez vous abonner à ce module.
Pour pouvoir y accéder vous devez vous abonner à l'un de ces modules.

Déjà inscrit ? Se connecter

Module Ordotype Plus
Ordotype Plus
Les situations les plus fréquentes en médecine générale.
ORDOTYPE PLUS

Accès limité

Cette fiche est reservée aux utilisateurs Ordotype Plus.

Déjà inscrit ? Se connecter

Pour savoir quelle ordonnance utiliser, consultez les rappels cliniques.
Bilans

Mes bilans

Vous n’avez pas encore d’ordonnances

Ordotype vous permet de créer et stocker vos ordonnances personnalisées en quelques clics.
Créer une ordonnance
Pour savoir quelle ordonnance utiliser, consultez les rappels cliniques.
Traitements

Mes ordonnances

Vous n’avez pas encore d’ordonnances

Ordotype vous permet de créer et stocker vos ordonnances personnalisées en quelques clics.
Créer une ordonnance

Mes fiches conseils

Vous n’avez pas encore de fiches conseils

Ordotype vous permet de créer et stocker vos fiches conseils personnalisées en quelques clics.
Créer une fiche conseil
Formations de notre partenaire en lien avec la thématique
Textes types
Loading

{{Nom de la note}}

Créé le
{{08/11/2022}}

Text de la note personnalisée ici.



















.

 

Ordotype ne se substitue ni à la décision ni à la responsabilité de prescription du professionnel de santé.

Traitements
Traitements
Bilans
Bilans