{{toaster text}}

Syndrome douloureux régional complexe (algodystrophie, causalgie)

user
Patient
Adulte et Enfant
Adulte
Enfant
calendrier
Mise à jour
June
2023
Sommaire

Mes notes

Vous n’avez pas encore de notes

Ordotype vous permet de créer et stocker vos notes personnalisées en quelques clics.
Ajouter une note

<table id="refer1" cellpadding="5"><caption>Tableau 1 - Diagnostic du <abbr data-tooltip="Syndrome douloureux r&eacute;gional complexe">SDRC</abbr></caption><tbody><tr><th style="text-align: center;" colspan="2">Types</th></tr><tr><td style="text-align: left;" colspan="2"><ul><li>Type 1 : absence de l&eacute;sion nerveuse p&eacute;riph&eacute;rique patente (ex-algodystrophie),</li><li>Type 2 : l&eacute;sion nerveuse p&eacute;riph&eacute;rique patente (ex-causalgie).</li></ul></td></tr><tr><th style="text-align: center;" colspan="2">Clinique</th></tr><tr><td style="background-color: #bef2d3; text-align: center;" colspan="2"><strong>Crit&egrave;res de Budapest (<a href="https://www.ordotype.fr/liens-utiles/criteres-de-budapest" target="_blank" rel="noopener">PDF</a>)</strong></td></tr><tr><td style="text-align: center;" colspan="2"><ul><li style="text-align: left;">Crit&egrave;res actuellement les plus consensuels,</li><li style="text-align: left;">SDRC probable si les crit&egrave;res 1 &agrave; 4 sont remplis (<a href="https://www.ordotype.fr/liens-utiles/criteres-de-budapest" target="_blank" rel="noopener">PDF</a>),</li><li style="text-align: left;">Sensibilit&eacute; et sp&eacute;cificit&eacute; imparfaites.</li></ul></td></tr><tr><td style="background-color: #bef2d3; text-align: center;" colspan="2"><strong>Caract&eacute;ristiques de la douleur</strong></td></tr><tr><td style="text-align: left;" colspan="2"><p>Douleur r&eacute;gionale :</p><ul><li>Continue (parfois paroxystique),</li><li>Spontan&eacute;e et provoqu&eacute;e,</li><li>S&eacute;v&egrave;re, disproportionn&eacute;e en intensit&eacute; ou en dur&eacute;e par rapport &agrave; l'&eacute;volution attendue de l'&eacute;v&egrave;nement d&eacute;clenchant,</li><li>Localisation ne correspondant pas &agrave; un territoire nerveux p&eacute;riph&eacute;rique.</li></ul></td></tr><tr><td style="background-color: #bef2d3; text-align: center;" colspan="2"><strong>&Eacute;volution</strong></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Facteur d&eacute;clenchant</strong></td><td><ul><li>Facteurs d&eacute;clenchant traumatiques (fracture, chirurgie....) : les plus fr&eacute;quents (50% des cas),</li><li>Facteurs d&eacute;clenchant non traumatiques : de nombreux ont &eacute;t&eacute; rapport&eacute;s,mais leur lien avec le <abbr data-tooltip="Syndrome douloureux r&eacute;gional complexe">SDRC</abbr> n'est pas toujours retrouv&eacute; dans la litt&eacute;rature r&eacute;cente (diab&egrave;te, dysthyro&iuml;die, <abbr data-tooltip="Accident Vasculaire Cérébral">AVC</abbr>...),</li><li>Le d&eacute;lai maximum entre un facteur d&eacute;clenchant et la survenue d&rsquo;un <abbr data-tooltip="Syndrome douloureux r&eacute;gional complexe">SDRC</abbr> permettant d&rsquo;attribuer la responsabilit&eacute; du facteur d&eacute;clenchant est de 3 mois.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Chronologie</strong></td><td><p>Apparition progressive d'une phase chaude suivie d'une phase froide, cependant :</p><ul><li>L'une de ces phases peut manquer,</li><li>Le SDRC peut d&eacute;buter par une phase froide et &ecirc;tre suivi par une phase chaude,</li><li>Une alternance de phases froides et de phases chaudes est possible.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Phase chaude</strong></td><td><ul><li>Inflammatoire,</li><li>&Eacute;volutive de quelques semaines &agrave; 6 mois,</li><li>"Arthrite sans arthrite" :<ul><li>Douleur articulaire et p&eacute;ri articulaire,</li><li>&OElig;d&egrave;me,</li><li>Raideur,</li><li>Chaleur locale,</li><li>Fort retentissement fonctionnel.</li></ul></li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Phase froide</strong></td><td><ul><li>Dur&eacute;e d'&eacute;volution : 12 &agrave; 24 mois,</li><li>Pr&eacute;sence de troubles trophiques :<ul><li>Membres froid et p&acirc;le</li><li>Peau lisse, atrophi&eacute;e,</li><li>Acrocyanose de d&eacute;clivit&eacute;,</li></ul></li><li>R&eacute;traction capsulo-ligamentaire.</li></ul></td></tr><tr><th style="text-align: center;" colspan="2">Paraclinique</th></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>G&eacute;n&eacute;ralit&eacute;s</strong></td><td><strong>Le diagnostic est essentiellement clinique</strong>, les examens compl&eacute;mentaires sont indiqu&eacute;s en cas de doute pour &eacute;liminer un diagnostic diff&eacute;rentiel.</td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Biologie</strong></td><td><strong>Pas de syndrome inflammatoire.</strong></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong><abbr data-tooltip="Imagerie par r&eacute;sonance magn&eacute;tique">IRM</abbr></strong></td><td><ul><li><strong>Examen de r&eacute;f&eacute;rence,</strong></li><li>Anomalies au moins aussi pr&eacute;coces qu'en scintigraphie,</li><li>Aspect d'&oelig;d&egrave;me osseux r&eacute;gional caract&eacute;ristique,</li><li>Peut &ecirc;tre normale (notamment dans les formes froides d'embl&eacute;e).</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Autres examens possibles</strong></td><td><ul><li>Scintigraphie osseuse : fixation pr&eacute;sente aux 3 temps, touchant les 2 versants de l'articulation avec extension possible aux articulations de voisinage. Sa normalit&eacute; ne remet pas en cause le diagnostic, surtout en cas de phase froide d'embl&eacute;e ou chez le sujet jeune,</li><li>Radiographies osseuses<strong>&nbsp;</strong>: d&eacute;min&eacute;ralisation des 2 versants de l'articulation avec respect de l'interligne articulaire (anomalies retard&eacute;es).</li></ul></td></tr><tr><th style="text-align: center;" colspan="2"><strong>Avis sp&eacute;cialis&eacute; et &eacute;valuation pluridisciplinaire</strong></th></tr><tr><td style="text-align: left;" colspan="2">Si tableau s&eacute;v&egrave;re ou atypique : &eacute;valuation pluriprofessionelle en centre d'&eacute;valuation et de traitement de la douleur (<a href="https://www.ordotype.fr/liens-utiles/annuaire-des-structures-specialisees-douleur-chronique-sdc" target="_blank" rel="noopener">annuaire</a>).</td></tr></tbody></table><p>&nbsp;</p><table id="refer2" cellpadding="5"><caption>Tableau 2 - Prise en charge du <abbr data-tooltip="Syndrome douloureux r&eacute;gional complexe">SDRC</abbr></caption><tbody><tr><th style="text-align: center;" colspan="2"><strong>Prise en charge</strong></th></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Objectifs</strong></td><td><ul><li>Limiter la douleur,</li><li>Pr&eacute;server la mobilit&eacute; articulaire,</li><li>Favoriser la gu&eacute;rison sans s&eacute;quelle.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Mesures g&eacute;n&eacute;rales</strong></td><td><ul><li><strong>Avis sp&eacute;cialis&eacute;,</strong></li><li>Repos relatif en phase chaude, <strong>repos total interdit</strong>,</li><li>Bas de contention indiqu&eacute;s dans les atteintes des membres inf&eacute;rieurs,</li><li>Psychoth&eacute;rapie de soutien.</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Information du patient</strong></td><td><a href="https://www.ordotype.fr/recommandations/sdrc-information-patient" target="_blank" rel="noopener">Version imprimable</a>.</td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>R&eacute;adaptation fonctionnelle<br />(<a href="https://www.ordotype.fr/ordonnances-types/sdrc-kine" target="_blank" rel="noopener">ordonnance</a>)</strong></td><td><ul><li>Essentielle et progressive, elle doit &ecirc;tre d&eacute;but&eacute;e le plus t&ocirc;t possible,</li><li>Adapter le traitement antalgique si besoin pour favoriser la mobilisation,</li><li>Lieu :<ul><li>Kin&eacute;sith&eacute;rapeute de ville en cas d'atteinte l&eacute;g&egrave;re &agrave; mod&eacute;r&eacute;e,</li><li>Centre de r&eacute;adaptation ou de prise en charge de la douleur en cas d'atteinte s&eacute;v&egrave;re ou d'aggravation des sympt&ocirc;mes.</li></ul></li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>M&eacute;dicaments</strong></td><td><ul><li>Antalgiques (palier 1 ou 2) peu efficaces, mais pouvant &ecirc;tre utilis&eacute;s pour faciliter la r&eacute;adaptation (surveiller le risque de m&eacute;susage),</li><li><abbr data-tooltip="Anti-inflammatoires non st&eacute;ro&iuml;diens">AINS</abbr> peu efficaces, non recommand&eacute;s,</li><li>Traitement de la composante neuropathique des douleurs &agrave; envisager en cas de trouble sensitif (voir <a href="https://www.ordotype.fr/pathologies/douleurs-neuropathiques" target="_blank" rel="noopener">fiche</a>),</li><li>Bisphosphonates (avis sp&eacute;cialis&eacute;).</li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Prise en charge par un psychologue ou un psychiatre</strong></td><td><ul><li>Conseill&eacute;e si :<ul><li>Demande de soins exprim&eacute;e semblant inad&eacute;quate,</li><li>Existence d&rsquo;un litige/proc&eacute;dure, d&rsquo;une recherche de compensation,</li><li>Phobie du contact,</li><li>&Eacute;tat thymique d&eacute;favorable : trouble de l&rsquo;humeur (dont syndrome d&eacute;pressif), anxi&eacute;t&eacute;, d&eacute;tresse&hellip;</li></ul></li><li><strong>N&eacute;cessaire si :</strong><ul><li>&Eacute;tat de stress post‑traumatique et/ou v&eacute;cu corporel traumatique,</li><li>Retentissement majeur sur la qualit&eacute; de vie : d&eacute;socialisation, d&eacute;sorganisation de la vie affective&hellip;,</li><li>Pr&eacute;sence de propos ou de comportements suicidaires,</li><li>Suspicion de troubles factices,</li><li>Suspicion de pathologies psychiatriques,</li><li>Suspicion de somatisation d&rsquo;un trouble psychique.</li></ul></li></ul></td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>Neurostimulation</strong></td><td>Prescription sp&eacute;cialis&eacute;e.</td></tr><tr><td style="text-align: center;"><strong>&Eacute;volution</strong></td><td><ul><li>Spontan&eacute;ment favorable dans 90 % des cas, mais peut-&ecirc;tre prolong&eacute;e (12 &agrave; 24 mois).</li><li>Plus rarement (5 &agrave; 10 % des cas) :<ul><li>&Eacute;volution plus lente,</li><li>Persistance des douleurs pendant plusieurs ann&eacute;es,</li><li>Troubles trophiques et r&eacute;tractions apon&eacute;vrotiques.</li></ul></li></ul></td></tr></tbody></table>

module rhumato
SOINS PALLIATIFS

Accès limité

Cette fiche fait parti du module

 

Soins palliatifs.

Cette fiche fait parti du module

 

Rhumatologie.

Pour pouvoir y accéder vous devez vous abonner à ce module.

Déjà inscrit ? Se connecter

ORDOTYPE PLUS

Accès limité

Cette fiche est reservée aux utilisateurs Ordotype Plus.

Déjà inscrit ? Se connecter

Pour savoir quelle ordonnance utiliser, consultez les rappels cliniques.
Bilans

Mes bilans

Vous n’avez pas encore d’ordonnances

Ordotype vous permet de créer et stocker vos ordonnances personnalisées en quelques clics.
Créer une ordonnance
Pour savoir quelle ordonnance utiliser, consultez les rappels cliniques.
Traitements

Mes ordonnances

Vous n’avez pas encore d’ordonnances

Ordotype vous permet de créer et stocker vos ordonnances personnalisées en quelques clics.
Créer une ordonnance

Mes fiches conseils

Vous n’avez pas encore de fiches conseils

Ordotype vous permet de créer et stocker vos fiches conseils personnalisées en quelques clics.
Créer une fiche conseil
Formations de notre partenaire en lien avec la thématique
Textes types

Mes notes

Vous n’avez pas encore de notes

Ordotype vous permet de créer et stocker vos notes personnalisées en quelques clics.
Ajouter une note
Loading

{{Nom de la note}}

Créé le
{{08/11/2022}}

Text de la note personnalisée ici.



















.

 

Ordotype ne se substitue ni à la décision ni à la responsabilité de prescription du professionnel de santé.

Traitements