Ordonnance copiée

Tendinopathie des ischio-jambiers - AINS PO

Bilan

Traitement

EN URGENCE :
WE et jours fériés inclus
Faire réaliser par orthésiste :
Faire pratiquer par orthophoniste :
Faire pratiquer par podologue :
Faire pratiquer par psychologue:
Faire pratiquer par IDE :
Faire pratiquer par kinésithérapeute DE:
Faire pratiquer par psychomotricien DE :
Faire pratiquer par chirurgien-dentiste :
Faire pratiquer dans un laboratoire d'analyses médicales :
Faire pratiquer :
Faire pratiquer :
Faire pratiquer :
Faire pratiquer :
Naproxène sodique - 550 mg - comprimés
Naproxène sodique - 550 mg
Naproxène sodique - 550 mg - voie orale
Naproxène sodique - comprimés - voie orale
Naproxène sodique - comprimés
Naproxène sodique - voie orale
Naproxène sodique
Naproxène sodique - 550 mg - comprimés - voie orale

<p>1 comprimé matin et soir en cas de douleurs</p>

-
Durée : 5 jours
5 jours

<ul><li><strong>Ne prenez pas plus de 2 comprimés par jour,</strong></li><li>Prenez les comprimés avec un grand verre d'eau et <strong>si possible au cours d'un repas,</strong></li><li>Reconsultez en cas de brûlures et/ou douleurs au ventre ou à l'estomac.</li><li>Arrêtez le naproxène dès l'amélioration des symptômes.</li></ul>

Paracétamol - 500 mg - comprimés
Paracétamol - 500 mg
Paracétamol - 500 mg - voie orale
Paracétamol - comprimés - voie orale
Paracétamol - comprimés
Paracétamol - voie orale
Paracétamol
Paracétamol - 500 mg - comprimés - voie orale

<p>En cas de douleur, prenez 1 ou 2 comprimés (soit 500 mg ou 1000 mg par prise).</p>

-
Durée : 7 jours
7 jours

<p><strong>Attendez au moins 6 heures entre 2 prises de paracétamol.</strong><br>Ne dépassez pas 3 grammes par jour sans l'avis d'un médecin.<br>Vérifiez la présence de paracétamol dans vos autres médicaments pour éviter un surdosage susceptible d’entraîner des lésions graves et irréversibles du foie.</p>

Consignes pour le/la patient(e) :
Cliquez sur le nom du médicament pour connaître ses contre-indications et précautions d'emploi
Analyser avec Posos logo
Posos vous permet de rechercher gratuitement des interactions avec les autres traitements du patient.
Favoris 
Personnaliser
Copier

Conseils patients

<p>La tendinite (ou tendinopathie) des ischio-jambiers se caract&eacute;rise par une douleur localis&eacute;e en bas de la fesse, qui peut s'&eacute;tendre derri&egrave;re la cuisse. Cette affection peut se manifester chez le sujet sportif ou appara&icirc;tre spontan&eacute;ment.</p><p><strong>Diagnostic :</strong>&nbsp;le diagnostic de cette pathologie est g&eacute;n&eacute;ralement &eacute;tabli &agrave; l'aide d'une IRM. <br />Lorsque l'origine des douleurs est incertaine, un&nbsp;<strong>test anesth&eacute;sique</strong>&nbsp;peut &ecirc;tre pratiqu&eacute;. Cette proc&eacute;dure consiste &agrave; injecter un anesth&eacute;sique directement autour des tendons affect&eacute;s. Si l'injection&nbsp;<strong>r&eacute;duit la douleur</strong>, cela confirme que la tendinite est la cause des sympt&ocirc;mes.</p><p><strong>Traitement :</strong>&nbsp;le traitement pr&eacute;voit principalement :</p><ul><li><strong>Kin&eacute;sith&eacute;rapie :</strong>&nbsp;constitue la base du traitement.</li><li><strong>M&eacute;dicaments contre la douleur :</strong>&nbsp;l'utilisation de m&eacute;dicaments peut &ecirc;tre envisag&eacute;e de mani&egrave;re ponctuelle pour g&eacute;rer la douleur.</li><li><strong>Exercices &agrave; domicile :</strong>&nbsp;des exercices de r&eacute;&eacute;ducation peuvent &ecirc;tre recommand&eacute;s pour continuer le traitement chez soi.</li></ul><p>Si ces mesures s'av&egrave;rent insuffisantes, une infiltration de cortisone peut parfois &ecirc;tre envisag&eacute;e. En cas de rupture du tendon, une intervention chirurgicale peut devenir n&eacute;cessaire afin de permettre la reprise des activit&eacute;s.</p>