Ordonnance copiée

Syndrome de Puranen - Kinésithérapie

Bilan

Traitement

EN URGENCE :
WE et jours fériés inclus
Faire réaliser par orthésiste :
Faire pratiquer par orthophoniste :
Faire pratiquer par podologue :
Faire pratiquer par psychologue:
Faire pratiquer par IDE :
Faire pratiquer par kinésithérapeute DE:
Faire pratiquer par psychomotricien DE :
Faire pratiquer par chirurgien-dentiste :
Faire pratiquer dans un laboratoire d'analyses médicales :
Faire pratiquer :
Faire pratiquer :
Faire pratiquer :
Faire pratiquer :

<p>Bilan et rééducation dans le cadre d’un syndrome de Puranen <strong>DROIT/GAUCHE (rayer la mention inutile).</strong></p><p>La rééducation pourra inclure :</p><ul><li>Des étirements et assouplissement tendineux.</li><li>+/- Des ondes de chocs extracorporelles.</li><li>Une éducation du patient à sa pathologie et l'enseignement d'exercices d’auto-réeducation.</li></ul><p><strong>Lors de la 1<sup>ère</sup> consultation, apportez votre dossier médical et vos examens radiologiques.</strong></p>

Consignes pour le/la patient(e) :
Cliquez sur le nom du médicament pour connaître ses contre-indications et précautions d'emploi
Analyser avec Posos logo
Posos vous permet de rechercher gratuitement des interactions avec les autres traitements du patient.
Favoris 
Personnaliser
Copier

Conseils patients

<p>Le syndrome de Puranen survient lorsque le nerf sciatique ou ses branches sont comprim&eacute;s par une zone fibreuse form&eacute;e suite &agrave; une cicatrisation d&eacute;sordonn&eacute;e, souvent caus&eacute;e par un traumatisme important tel qu'une chute violente ou une s&eacute;v&egrave;re blessure aux tendons ischio-jambiers.</p><ul><li><strong>Diagnostic</strong> :<ul><li><strong>IRM</strong> : l'imagerie par r&eacute;sonance magn&eacute;tique (IRM) permet de visualiser la zone fibreuse proche du nerf sciatique.</li><li><strong>Test anesth&eacute;sique</strong> : en cas de doute sur le diagnostic,&nbsp;un test anesth&eacute;sique est parfois n&eacute;cessaire. Celui-ci consiste &agrave; injecter un anesth&eacute;sique directement au niveau du nerf concern&eacute;. Si la douleur diminue suite &agrave; cette injection, cela confirme que le syndrome de Puranen est responsable de vos douleurs.</li></ul></li><li><strong>Traitement</strong> :<ul><li><strong>Kin&eacute;sith&eacute;rapie</strong> : des s&eacute;ances de r&eacute;&eacute;ducation sont souvent recommand&eacute;es.</li><li><strong>Infiltrations de cortisone</strong> : si la kin&eacute;sith&eacute;rapie ne suffit pas, des infiltrations peuvent &ecirc;tre envisag&eacute;es en compl&eacute;ment.</li><li><strong>Chirurgie</strong> : dans certains cas, une intervention chirurgicale pour lib&eacute;rer le nerf peut s'av&eacute;rer n&eacute;cessaire.</li></ul></li></ul>