Ordonnance copiée

Sécheresse oculaire

Bilan

Traitement

EN URGENCE :
WE et jours fériés inclus
Faire réaliser par orthésiste :
Faire pratiquer par orthophoniste :
Faire pratiquer par podologue :
Faire pratiquer par psychologue:
Faire pratiquer par IDE :
Faire pratiquer par kinésithérapeute DE:
Faire pratiquer par psychomotricien DE :
Faire pratiquer par chirurgien-dentiste :
Faire pratiquer dans un laboratoire d'analyses médicales :
Faire pratiquer :
Faire pratiquer :
Faire pratiquer :
Faire pratiquer :
Larmes artificielles - - collyre (sans conservateurs)
Larmes artificielles -
Larmes artificielles - - voie ophtalmique
Larmes artificielles - collyre (sans conservateurs) - voie ophtalmique
Larmes artificielles - collyre (sans conservateurs)
Larmes artificielles - voie ophtalmique
Larmes artificielles
Larmes artificielles - - collyre (sans conservateurs) - voie ophtalmique

<p>1 dose de collyre dans l'œil atteint en cas de gêne oculaire liée à la sécheresse. À volonté.</p>

-
Durée : 1 mois
1 mois

<ul><li>Instillez 1 goutte de collyre dans le cul-de-sac conjonctival inférieur de l'œil ou des yeux secs en regardant vers le haut et en tirant légèrement la paupière inférieure vers le bas.</li><li>Ne touchez pas l'œil ou les paupières avec l'embout du flacon.</li></ul>

Carbomère - 0,2 % - gel ophtalmique en récipient unidose
Carbomère - 0,2 %
Carbomère - 0,2 % - voie ophtalmique
Carbomère - gel ophtalmique en récipient unidose - voie ophtalmique
Carbomère - gel ophtalmique en récipient unidose
Carbomère - voie ophtalmique
Carbomère
Carbomère - 0,2 % - gel ophtalmique en récipient unidose - voie ophtalmique

<p>3 à 5 applications par jour, ou plus fréquemment si nécessaire</p>

-
Durée : 1 mois
1 mois

<ul><li>Instillez une goutte dans le cul-de-sac conjonctival 3 à 5 fois par jour et au coucher, ou plus fréquemment si nécessaire.</li><li>Prenez soin d’administrer de petites gouttes en appuyant doucement sur l’unidose et en le tenant verticalement.</li><li>Évitez le contact du récipient avec l’œil et les paupières.</li><li>Reconsultez votre médecin si la sécheresse de l'œil persiste.</li></ul>

Consignes pour le/la patient(e) :
Cliquez sur le nom du médicament pour connaître ses contre-indications et précautions d'emploi
Analyser avec Posos logo
Posos vous permet de rechercher gratuitement des interactions avec les autres traitements du patient.
Favoris 
Personnaliser
Copier

Conseils patients

<p><strong>Les mesures suivantes peuvent vous aider &agrave; diminuer les sympt&ocirc;mes li&eacute;s &agrave; votre s&eacute;cheresse oculaire.</strong></p><ul><li>Utilisez des larmes artificielles autant que vous le souhaitez. Pr&eacute;f&eacute;rez les dosettes &agrave; usage unique sans conservateurs.</li><li>Si vous portez des lentilles de contact, parlez-en &agrave; votre ophtalmologue. Dans tous les cas, limitez leur port autant que possible,</li><li>&Eacute;loignez-vous de la fum&eacute;e de tabac et/ou arr&ecirc;tez de fumer.</li><li>Si possible, &eacute;vitez l&rsquo;air conditionn&eacute;.</li><li>Humidifiez les pi&egrave;ces gr&acirc;ce &agrave; des humidificateurs (vous pouvez &eacute;galement faire s&eacute;cher du linge dans la pi&egrave;ce ou placer une bassine d'eau pr&egrave;s du radiateur), et a&eacute;rez-les quotidiennement.</li><li>Prot&eacute;gez vos yeux du vent, en portant des lunettes.</li><li>Si vous utilisez un ordinateur, placez le haut de votre &eacute;cran au niveau de vos yeux, ou un peu plus bas si vous portez des verres progressifs. Faites des pauses, d&eacute;tachez les yeux de l&rsquo;&eacute;cran, et clignez plus fr&eacute;quemment des yeux.</li><li>Lavez-vous r&eacute;guli&egrave;rement les mains si vous vous touchez souvent les yeux, afin d'&eacute;viter les infections.</li><li>En cas d'autom&eacute;dication, lisez toujours la notice pour savoir si le m&eacute;dicament peut causer de la s&eacute;cheresse oculaire. Si l'un des traitements prescrit par votre m&eacute;decin peut favoriser la s&eacute;cheresse oculaire, parlez-en lui mais n&rsquo;interrompez jamais un traitement sans son avis : l'interruption brutale de certains traitements est dangereuse.</li></ul><p><strong>Consultez un m&eacute;decin ophtalmologue dans les cas suivants :</strong></p><ul><li>Votre vue a baiss&eacute; rapidement.</li><li>Votre oeil devient rouge et douloureux.</li><li>L&rsquo;inconfort persiste malgr&eacute; les mesures que vous avez prises.</li></ul><p>Pour en savoir plus,&nbsp;<strong>scannez les QR codes</strong>. Vous obtiendrez :</p><ul><li>Des explications sur la s&eacute;cheresse oculaire par le site de l'assurance maladie (Ameli) ;</li><li>Le site de l'Association Fran&ccedil;aise du Gougerot Sj&ouml;gren et des syndromes secs (association de patient.e.s).</li></ul>‍

<p><strong>Afin d'appliquer correctement votre collyre ou votre pommade ophtalmique :</strong></p><ul><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><span style="font-weight: 400;">Lavez-vous bien les mains avant utilisation du traitement.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><span style="font-weight: 400;">Ne touchez pas votre &oelig;il avec l'embout du flacon.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><span style="font-weight: 400;">Faites couler le collyre ou la pommade &agrave; l&rsquo;int&eacute;rieur de la paupi&egrave;re inf&eacute;rieure en regardant vers le haut.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><span style="font-weight: 400;">Respectez un intervalle de 15 minutes entre 2 traitements ophtalmiques pour &eacute;viter les interactions.</span></li></ul><p>Pour des instructions d&eacute;taill&eacute;es sur la m&eacute;thode d'application, veuillez scanner le code QR afin d'acc&eacute;der &agrave; une vid&eacute;o explicative.</p>‍