Ordonnance copiée

NCB - Corticothérapie

Bilan

Traitement

EN URGENCE :
WE et jours fériés inclus
Faire réaliser par orthésiste :
Faire pratiquer par orthophoniste :
Faire pratiquer par podologue :
Faire pratiquer par psychologue:
Faire pratiquer par IDE :
Faire pratiquer par kinésithérapeute DE:
Faire pratiquer par psychomotricien DE :
Faire pratiquer par chirurgien-dentiste :
Faire pratiquer dans un laboratoire d'analyses médicales :
Faire pratiquer :
Faire pratiquer :
Faire pratiquer :
Faire pratiquer :
Prednisone - 20 mg - comprimés
Prednisone - 20 mg
Prednisone - 20 mg - voie orale
Prednisone - comprimés - voie orale
Prednisone - comprimés
Prednisone - voie orale
Prednisone
Prednisone - 20 mg - comprimés - voie orale

<p><b>[indiquer le nombre de comprimés PAR PRISE]</b> comprimés en 1 prise par jour (soit 0,5 mg/kg par jour)</p>

-
Durée : 3 jours
3 jours

<ul><li>Prenez la première prise immédiatement.</li><li>Prenez les prises suivantes le matin, de préférence avec un repas.</li></ul><p></p>

Paracétamol - 500 mg - comprimés
Paracétamol - 500 mg
Paracétamol - 500 mg - voie orale
Paracétamol - comprimés - voie orale
Paracétamol - comprimés
Paracétamol - voie orale
Paracétamol
Paracétamol - 500 mg - comprimés - voie orale

<p>En cas de douleur, prenez 1 ou 2 comprimés (soit 500 mg ou 1000 mg par prise).</p>

-
Durée : 7 jours
7 jours

<p><strong>Attendez au moins 6 heures entre 2 prises de paracétamol.</strong><br>Ne dépassez pas 3 grammes par jour sans l'avis d'un médecin.<br>Vérifiez la présence de paracétamol dans vos autres médicaments pour éviter un surdosage susceptible d’entraîner des lésions graves et irréversibles du foie.</p>

Consignes pour le/la patient(e) :
Cliquez sur le nom du médicament pour connaître ses contre-indications et précautions d'emploi
Analyser avec Posos logo
Posos vous permet de rechercher gratuitement des interactions avec les autres traitements du patient.
Favoris 
Personnaliser
Copier

Conseils patients

<p><strong>Les informations suivantes peuvent vous &ecirc;tre utiles pour mieux comprendre et prendre en charge votre n&eacute;vralgie cervico-brachiale.</strong></p><p>La douleur est le plus souvent li&eacute;e &agrave; la compression d'un nerf par un disque situ&eacute; entre deux vert&egrave;bres, ou par de l'arthrose (destruction progressive du cartilage des articulations). Elle&nbsp;<span style="font-weight: 400;">&nbsp;appara&icirc;t dans la nuque et peut se diffuser &agrave; l&rsquo;&eacute;paule et au bras. E</span><span style="font-weight: 400;">lle est souvent intense, mais <strong>cela ne signifie pas que la maladie est grave</strong>.</span></p><p><span style="font-weight: 400;">Il n&rsquo;est g&eacute;n&eacute;ralement</span><strong> pas n&eacute;cessaire d&rsquo;effectuer un examen radiologique</strong><span style="font-weight: 400;">. La d&eacute;couverte de l&eacute;sions importantes sur les examens radiologiques n&rsquo;indique pas que la maladie est grave, ni qu&rsquo;elle &eacute;volue.&nbsp;</span></p><p><span style="font-weight: 400;">Concernant la prise en charge de la douleur :</span></p><ul><li><strong>Se reposer pour soulager la douleur est &agrave; &eacute;viter autant que possible. </strong><span>Au contraire,</span> <span>conservez une activit&eacute; physique r&eacute;guli&egrave;re et compatible avec votre douleur. Demandez conseil &agrave; votre m&eacute;decin ou &agrave; votre kin&eacute;sith&eacute;rapeute sur les activit&eacute;s &agrave; privil&eacute;gier et leur degr&eacute; d'intensit&eacute;.</span></li><li>Pour vous soulager, appliquez de la chaleur sur votre cou ou votre nuque.</li><li><strong>Il est essentiel que vous essayiez de retourner au travail d&egrave;s que possible.</strong> Si vous rencontrez des difficult&eacute;s sur votre lieu de travail, parlez-en &agrave; votre m&eacute;decin traitant ou &agrave; votre m&eacute;decin du travail.</li></ul><p><strong>Consultez de nouveau en urgence si vous rencontrez l'un des sympt&ocirc;mes suivants:</strong></p><ul><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><span style="font-weight: 400;">Faiblesse ou paralysie du membre douloureux avec difficult&eacute; &agrave; bouger tout ou une partie de ce membre ;</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><span style="font-weight: 400;">Difficult&eacute;s &agrave; d&eacute;f&eacute;quer ou &agrave; uriner (sensation de blocage) ;</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><span style="font-weight: 400;">Pertes involontaires d'urines ou de selles ;</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><span style="font-weight: 400;">Incapacit&eacute; &agrave; sentir le passage de l'urine ou des selles lorsque vous vous rendez aux toilettes ;</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><span style="font-weight: 400;">Sensation de picotements, troubles de la sensibilit&eacute; ou douleurs au torse, au ventre, dans le dos ou aux jambes ;</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><span style="font-weight: 400;">Faiblesse dans les jambes.</span></li></ul><p><span style="font-weight: 400;">Pour en savoir plus sur les douleurs de cou,</span><strong>&nbsp;scannez le QR code.</strong></p>‍