Ordonnance copiée

Kyste poplité avec épanchement intra-articulaire - Infiltration intra-articulaire - Rhumatologie

Kyste poplité avec épanchement intra-articulaire - Infiltration intra-articulaire - Hexacétonide de triamcinolone

Bilan

Traitement

EN URGENCE :
WE et jours fériés inclus
Faire réaliser par orthésiste :
Faire pratiquer par orthophoniste :
Faire pratiquer par podologue :
Faire pratiquer par psychologue:
Faire pratiquer par IDE :
Faire pratiquer par kinésithérapeute DE:
Faire pratiquer par psychomotricien DE :
Faire pratiquer par chirurgien-dentiste :
Faire pratiquer dans un laboratoire d'analyses médicales :
Faire pratiquer :
Faire pratiquer :
Faire pratiquer :
Faire pratiquer :
Hexacétonide de triamcinolone - 2% - suspension injectable
Hexacétonide de triamcinolone - 2%
Hexacétonide de triamcinolone - 2% - voie intra-articulaire
Hexacétonide de triamcinolone - suspension injectable - voie intra-articulaire
Hexacétonide de triamcinolone - suspension injectable
Hexacétonide de triamcinolone - voie intra-articulaire
Hexacétonide de triamcinolone
Hexacétonide de triamcinolone - 2% - suspension injectable - voie intra-articulaire
1 ampoule de 2 mL
-
Durée :

<p>À aller chercher à la pharmacie et à apporter le jour de votre infiltration.</p>

Consignes pour le/la patient(e) :
accès limité

Accès réservé aux professionnels de santé

Cette fiche est reservée aux utilisateurs d’Ordotype.

Pour pouvoir y accéder vous devez être connecté à Ordotype. Si vous n’avez pas encore de compte, inscrivez-vous et profitez d’un mois d’essai gratuit.

Déjà inscrit ? Se connecter

Cliquez sur le nom du médicament pour connaître ses contre-indications et précautions d'emploi
Analyser avec Posos logo
Posos vous permet de rechercher gratuitement des interactions avec les autres traitements du patient.
Favoris 
Personnaliser
Copier

Conseils patients

<p><strong>Efficacit&eacute; des infiltrations</strong></p><p><span style="font-weight: 400;">Les infiltrations sont souvent efficaces. Toutefois, l&rsquo;am&eacute;lioration n&rsquo;est pas imm&eacute;diate, se manifestant g&eacute;n&eacute;ralement entre le 2</span><sup><span style="font-weight: 400;">&egrave;me</span></sup><span style="font-weight: 400;"> et le 10</span><sup><span style="font-weight: 400;">&egrave;me</span></sup><span style="font-weight: 400;"> jour apr&egrave;s l&rsquo;intervention. Cette am&eacute;lioration n'est cependant pas garantie pour tous. En cas de soulagement partiel ou de courte dur&eacute;e, une seconde injection peut s'av&eacute;rer n&eacute;cessaire.</span></p><p><strong>Conseils apr&egrave;s l&rsquo;intervention :</strong></p><ul><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><strong>Repos :</strong><span style="font-weight: 400;"> il est conseill&eacute; d&rsquo;&eacute;viter tout effort durant les 48 heures suivant l'infiltration.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><strong>Reprise des activit&eacute;s :</strong><span style="font-weight: 400;"> la kin&eacute;sith&eacute;rapie peut &ecirc;tre reprise ou initi&eacute;e une semaine apr&egrave;s l'infiltration, tandis que les activit&eacute;s sportives peuvent &ecirc;tre reprises 15 jours apr&egrave;s l'infiltration.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><strong>Soins locaux :</strong><span style="font-weight: 400;"> le pansement peut &ecirc;tre retir&eacute; d&egrave;s le lendemain.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><strong>Gestion de la douleur :</strong><span style="font-weight: 400;"> une augmentation de la douleur est courante dans les jours suivant l'intervention. Des m&eacute;dicaments antidouleur et l&rsquo;application de glace sur la zone concern&eacute;e peuvent aider (appliquez la glace &agrave; travers un tissu et jamais directement sur la peau). Cependant, </span><strong>en cas de douleurs intenses, de gonflement de l&rsquo;articulation trait&eacute;e, ou de fi&egrave;vre, une consultation rapide est n&eacute;cessaire</strong><span style="font-weight: 400;">.</span></li></ul><p><strong>Effets ind&eacute;sirables (ces effets sont rares et le plus souvent sans gravit&eacute;) :</strong></p><ul><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><strong>Malaise vagal :</strong><span style="font-weight: 400;"> un malaise peut survenir pendant ou juste apr&egrave;s l'intervention mais dispara&icirc;t rapidement avec du repos.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><strong>R&eacute;actions cutan&eacute;es :</strong><span style="font-weight: 400;"> des r&eacute;actions allergiques mineures, telles que l&rsquo;urticaire, peuvent se manifester et durer quelques jours. Les allergies s&eacute;v&egrave;res, bien que rares, exigent une intervention m&eacute;dicale urgente.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><strong>Flushs :</strong><span style="font-weight: 400;"> des &eacute;pisodes de rougeurs et de sensation de chaleur du visage, parfois associ&eacute;es &agrave; des maux de t&ecirc;te, peuvent appara&icirc;tre dans les jours suivant l'intervention. Il ne s'agit pas d'une r&eacute;action allergique, et ces manifestations finissent par dispara&icirc;tre.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><strong>Vive douleur au site d&rsquo;injection</strong><span style="font-weight: 400;"> associ&eacute;e &agrave; une coloration violac&eacute;e de la peau, disparaissant rapidement.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><strong>H&eacute;matome au point d'injection :</strong><span style="font-weight: 400;"> les aiguilles utilis&eacute;es &eacute;tant tr&egrave;s fines, les complications h&eacute;morragiques sont exceptionnelles en l&rsquo;absence de traitement anticoagulant.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><strong>Infection :</strong><span style="font-weight: 400;"> complication rare mais pouvant &ecirc;tre grave. Il convient d'y penser en cas de</span><strong> fi&egrave;vre</strong><span style="font-weight: 400;"> ou de</span><strong> douleur intense</strong><span style="font-weight: 400;"> et de </span><strong>rougeur</strong><span style="font-weight: 400;"> de l&rsquo;articulation trait&eacute;e, survenant plusieurs jours apr&egrave;s l'infiltration. Elle</span><strong> doit &ecirc;tre imm&eacute;diatement signal&eacute;e &agrave; un m&eacute;decin</strong><span style="font-weight: 400;"> (consultez aux urgences si votre m&eacute;decin n'est pas imm&eacute;diatement joignable).</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><strong>R&eacute;action aux microcristaux des cortico&iuml;des :</strong><span style="font-weight: 400;"> douleur et gonflement chaud apparaissant dans les 24h suivant l'infiltration et disparaissant en moins de 48h sous traitement anti-inflammatoire. En cas d'apparition de douleur apr&egrave;s l'intervention, il est indispensable d'&eacute;liminer une infection et vous ne devez en aucun cas d&eacute;buter un traitement anti-inflammatoire sans l'avis d'un m&eacute;decin.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><span style="font-weight: 400;"><strong>Modification de la voix :</strong> effet secondaire rare et temporaire.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><strong>Syndrome de Tachon : </strong><span style="font-weight: 400;">une douleur s&eacute;v&egrave;re du thorax et du dos associ&eacute;e &agrave; un malaise, peut appara&icirc;tre dans les minutes suivant l'injection. Ce trouble s'am&eacute;liore le plus souvent tr&egrave;s rapidement (en moins d'une heure).</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><strong>Rupture tendineuse :</strong><span style="font-weight: 400;"> ce risque est limit&eacute; par un choix judicieux du site d'infiltration et du produit utilis&eacute;&nbsp;</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><strong>Modifications cutan&eacute;es :</strong><span style="font-weight: 400;"> il est possible d'observer une d&eacute;pigmentation et une atrophie de la peau en cas d'infiltration superficielle. Par ailleurs, dans de rares cas, la diffusion de certains produits sous la peau peut entra&icirc;ner une n&eacute;crose de celle-ci.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><strong>Calcification post-infiltration :</strong><span style="font-weight: 400;"> cette complication appara&icirc;t tardivement et n'entra&icirc;ne le plus souvent aucun sympt&ocirc;me.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><strong>Effets ind&eacute;sirables de la corticoth&eacute;rapie (hypertension art&eacute;rielle, diab&egrave;te...) :</strong><span style="font-weight: 400;"> les complications classiquement associ&eacute;es &agrave; la corticoth&eacute;rapie sont moins fr&eacute;quentes qu&rsquo;avec les cortico&iuml;des oraux ou intraveineux. La dose administr&eacute;e dans votre articulation entra&icirc;ne une tr&egrave;s forte concentration au niveau de la zone &agrave; traiter mais une faible concentration dans le sang.</span></li></ul><p><strong>Informations importantes :</strong></p><ul><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><span style="font-weight: 400;">La pose de mat&eacute;riel (proth&egrave;se, ost&eacute;osynth&egrave;se&hellip;) sur l'articulation infiltr&eacute;e doit &ecirc;tre &eacute;vit&eacute;e dans les 3 mois suivant l'infiltration.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><span style="font-weight: 400;">Les infiltrations de cortico&iuml;des intra-articulaires ou p&eacute;riarticulaires sont contre-indiqu&eacute;es en p&eacute;riode de comp&eacute;tition. Un d&eacute;lai est &agrave; respecter apr&egrave;s l'infiltration et d&eacute;pend du type de produit.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><span style="font-weight: 400;">En cas d'efficacit&eacute; pr&eacute;sente mais insuffisante ou de courte dur&eacute;e, une nouvelle infiltration peut &ecirc;tre r&eacute;alis&eacute;e au minimum 3 semaines apr&egrave;s la derni&egrave;re.</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><span style="font-weight: 400;">On ne d&eacute;passe en g&eacute;n&eacute;ral pas 3 infiltrations par an sur la m&ecirc;me articulation (m&ecirc;me si l'existence d'une toxicit&eacute; des cortico&iuml;des sur le cartilage est incertaine).</span></li><li style="font-weight: 400;" aria-level="1"><span style="font-weight: 400;">En l'absence compl&egrave;te d'efficacit&eacute;, il n'y a pas lieu de tenter une nouvelle infiltration.</span></li></ul><p><strong>En cas d'effet secondaire, vous pouvez contacter le :</strong></p><p><span style="font-weight: 400;">Pour acc&eacute;der &agrave; une vid&eacute;o explicative sur les infiltrations de cortico&iuml;des, scannez le QR code.</span></p>‍