Arrêt de l'alimentation et de l'hydratation artificielles en fin de vie : informations pour les proches

<p><strong>Arr&ecirc;t de l'alimentation et de l'hydratation artificielles en fin de vie : informations pour les proches</strong></p><p>Votre proche est confront&eacute; &agrave; une maladie avanc&eacute;e qui, malheureusement, entre dans sa phase finale. Vous avez &eacute;t&eacute; averti de faire tr&egrave;s attention &agrave; son alimentation et &agrave; son hydratation pour am&eacute;liorer son confort.&nbsp;<br />Voici quelques &eacute;l&eacute;ments d'explicaions pour vous aider &agrave; mieux comprendre ces consignes.</p><p><strong>Pourquoi une personne en fin de vie peut-elle arr&ecirc;ter de manger et de boire ?</strong></p><p>Lorsqu'une personne est atteinte d'une maladie en phase terminale, elle peut &ecirc;tre tr&egrave;s affaiblie et ses organes fonctionnent moins bien. Cette situation peut affecter sa capacit&eacute; &agrave; avaler normalement. Manger et boire deviennent alors risqu&eacute;s car il est possible que de la nourriture ou du liquide aille par erreur dans les poumons au lieu de l'estomac, ce qui est appel&eacute; une "fausse route". Cela peut entra&icirc;ner des infections pulmonaires ou des difficult&eacute;s respiratoires s&eacute;v&egrave;res, comme de l'&eacute;touffement, qui sont inconfortables, dangereux et parfois m&ecirc;me mortels.</p><p>De plus, une maladie tr&egrave;s avanc&eacute;e peut diminuer ou enlever l'envie de manger et de boire. La maladie elle-m&ecirc;me peut provoquer des naus&eacute;es et des vomissements qui s'aggravent si la personne essaie de manger.</p><p><strong>Pourquoi l'alimentation et l'hydratation artificielles ne sont-elles pas toujours la bonne d&eacute;cision en fin de vie ?</strong></p><p>Ces techniques peuvent parfois prolonger la vie sans vraiment am&eacute;liorer la qualit&eacute; de celle-ci. Quand votre proche est en fin de vie, c'est la maladie elle-m&ecirc;me qui emp&ecirc;che de manger et de boire normalement. Continuer &agrave; donner de la nourriture et de l'eau de mani&egrave;re artificielle peut faire plus de mal que de bien. En effet, le corps affaibli peut ne pas &ecirc;tre capable de traiter correctement ces apports. Cela peut mener &agrave; des douleurs au niveau de l'estomac et &agrave; une accumulation de liquides dans des zones inappropri&eacute;es, telles que les poumons, provoquant ainsi de l'inconfort et des probl&egrave;mes respiratoires.</p><p><strong>Que faire si votre proche dit avoir soif ?</strong></p><p>Il est important de comprendre que la sensation de soif en fin de vie est diff&eacute;rente de la soif habituelle. M&ecirc;me avec une hydratation artificielle, cette sensation de soif ne dispara&icirc;tra pas. Elle est souvent due &agrave; la s&eacute;cheresse de la bouche caus&eacute;e par la respiration avec la bouche ouverte, l'usage d'oxyg&egrave;ne ou certains m&eacute;dicaments. C'est pourquoi prendre soin de la bouche r&eacute;guli&egrave;rement est crucial : des bains de bouche si votre proche peut les faire, ou l'application de produits hydratants sur les l&egrave;vres et la langue, peuvent apporter du confort.</p><p>&nbsp;</p><p>Pour en savoir plus sur l'alimentation et de l'hydratation artificielles en fin de vie, <strong>scannez les QR code.</strong></p>

Favoris  
Imprimer
Imprimer